Retrouvez-nous sur REFSICOM !

Il y a quelque temps nous avions participé à un colloque à Agadir autour du thème de l’identité et du numérique. Nous nous étions intéressés à l’identité en tant que médiation d’un système consumériste. Aujourd’hui, nous sommes publiés sur la revue de recherches francophones en sciences de l’information et de la communication.En guise de préambule à la communication :

L’identité, nouvelle proie du technocapitalisme ? Le numérique doit être considéré non en tant que cause, mais comme l’une des conséquences de « l’éphémérisation du présent ». Il s’agit ici de comprendre comment la technique prend sens dans le contexte économique actuel et comment elle redéfinit les méthodes de commercialisation en dessinant de nouveaux processus stratégiques marchands. Alors que le sentiment d’émancipation émerge chez les utilisateurs à travers la gestion de leurs identités, les nouveaux modes consuméristes se nourrissent de ces identités enrichies et tendent vers une dynamique de consommation sociale. Les identités numériques de l’individu sont doublement centrales. Comment s’articulent alors ces enjeux à travers le support numérique, à la fois dans la dimension émancipatrice de l’individu, mais aussi dans ces nouvelles dynamiques du consumérisme ? Cet article, à travers ces questionnements, met en évidence la question de l’identité en tant que médiation du système consumériste.

Retrouvez l’article complet ici.

Et l’ensemble des communications autour du sujet ici.

(Visited 21 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *